Habiter sur l’eau

Habiter sur l’eau n’est pas véritablement une nouveauté. Cela fait des centaines voire des milliers d’années que l’homme habite sur l’eau. Pour preuve, les très nombreuses cités lacustres qui existent un peu partout à travers le monde, comme à Hambourg, à Bruges, à Amsterdam, à Stockholm, à Birmingham, à Recife, à Bangkok, à Suzhou, etc.. Ce n’est évidemment pas sans rappeler le cas de la plus célèbre cité construite sur l’eau qu’est Venise. Dans ce cas, il s’agisse de maisons construites sur des pilotis en bois de plusieurs mètres de long, et qui malheureusement on le sait, continue de s’enfoncer tout doucement dans la lagune.

L’EXEMPLE DES MAISONS FLOTTANTES AUX PAYS-BAS

Construction sur pilotis et avec canauxPlus récemment, on peut évoquer le cas des maisons flottantes néerlandaises, qui sont devenus des modèles. C’est en 1998, à Amsterdam qu’un véritable petit village flottant s’est construit en formant un « écoquartier » constitué de plusieurs îles artificielles. Baptisé Ijburg, ce quartier expérimental a été conçu en prévision de la hausse des eaux est comme un moyen de s’adapter à cette inéluctable évolution naturelle.

DE PLUS EN PLUS DE MODELES

Ces dernières années, plusieurs nouveaux procédés de construction ont vu le jour. Certaines maisons sont désormais construites sur pilotis mais avec un procédé qui permet à la maison de s’adapter au niveau de l’eau. La maison n’est plus fixée sur les pilotis, qui servent alors finalement comme amarrage.
Encore plus adaptables et plus légères, ce sont les maisons construites sur flotteurs. Encore rattachée à la berge pour des questions pratiques comme l’arrivée de l’électricité, de l’eau ou tout simplement pour l’aménagement du ponton pour accéder à la maison, elles sont néanmoins parfaitement adaptées en cas de montée des eaux.

Faire construire sur l'eau (maison, batiment...)
C’est ce type de maison ou de cabanes sur l’eau qui sont privilégiés par les professionnels du tourisme afin d’aménager leur camping ou leur base de loisirs offrants ainsi une alternative d’hébergement insolite à leurs clients. Parmi les constructeurs de ces cabanes sur l’eau, on retrouve notamment la société française Aquashell, le leader en matière de conception d’espaces et d’habitat flottants.

SANS OUBLIER LA VIE SUR LA PENICHE

Il ne faut pas oublier qu’avant le phénomène des maisons flottantes, on pouvait déjà vivre sur l’eau en aménageant un bateau.

Une maison sur l'eau avec Aquashell

Vivre sur une péniche a toujours été possible même si, aujourd’hui, la difficulté réside dans le fait de trouver un emplacement. Les demandes ayant fortement augmenté depuis quelques années, il est plus rare de se voir octroyer une place par sa municipalité.
Autre contrainte : l’aménagement de la péniche. Vous rêvez de vivre sur l’eau dans une péniche mais il est important de prendre en considération le chantier que cela représente de transformer une péniche en habitation. Si elle n’est pas encore aménagée, il faut prévoir une enveloppe financière importante pour sa transformation et son entretien par la suite. C’est notamment les questions d’isolation et d’humidité qui devront être étudiées avec le plus grand soin car il y a nécessairement, dans une péniche des problèmes de condensation et d’humidité ainsi que des ponts thermiques un petit peu partout. Il faut garder en tête que pour habiter dans une jolie Freycinet, il faudra probablement débourser plus que pour une maison classique.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *